Les Hôpitaux La Rochelle-Ré-Aunis et la société Numa Health ont déterminé un score prédictif du risque d’une forme grave de la COVID-19 chez le patient.

numadmin Actualités, Actualités grand public, Actualités professionnels de santé Leave a Comment

Dans cette étude, ce score a permis d’identifier les patients qui, dans 70% des cas, ont fait une forme sévère de la COVID-19, c’est-à-dire une admission en réanimation et/ou un décès.

En collaboration avec le Dr David Chalvet, directeur médical de la start-up rochelaise Numa Health International, le Dr Serge Bénéteaud, chef de service des urgences aux Hôpitaux La Rochelle-Ré-Aunis, a mené une étude clinique pilote pour évaluer un score de triage (STC-19). Le but de ce score est de prédire le risque de développement d’une forme sévère de la maladie et donc la nécessité d’une surveillance en unité de soins intensifs ou en réanimation.

« L’ambition de Numa Health est de promouvoir une santé préventive et personnalisée. Dans le contexte COVID-19, mettre notre expertise au service des patients et des équipes hospitalières était une évidence, sinon une nécessité. Nous sommes heureux des résultats cliniques préliminaires encourageants obtenus dans la cadre de notre collaboration avec l’hôpital rochelais. Dès avril 2020, nous avons développé l’algorithme STC-19 qui analyse une combinaison spécifique de biomarqueurs sanguins. Le score de triage que nous avons déterminé dans le cadre de cet essai pilote permet de prédire le risque de dégradation de l’état des patients (risque faible, modéré ou élevé). A terme, les urgentistes pourront s’appuyer sur ce score pour orienter leurs patients vers la prise en charge la mieux adaptée » conclut le Dr David Chalvet, directeur médical de Numa Health International.

L’anticipation de formes graves de la COVID-19 dès l’admission aux urgences hospitalières, permettrait une surveillance accrue des patients à risque et une mobilisation des ressources hospitalières adéquate pour les patients qui en ont le plus besoin. Les résultats encourageants de ces travaux de recherche conduisent aujourd’hui à une étude élargie afin d’envisager à terme l’utilisation de l’algorithme en routine clinique.

Lire l’intégralité du Communiqué de presse : https://web.babbler.fr/document/show/les-hopitaux-la-rochelle-re-aunis-et-la-societe-numa-health-ont-determine-un-score-predictif-du-risque-dune-forme-grave-de-la-covid-chez-le-patient#/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *