top of page

Les différents niveaux de prévention santé

Dernière mise à jour : 19 janv.

Le saviez-vous ? La prévention santé est bien plus encadrée qu’on ne le croit ! L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la définit dès 1948 comme “L’ensemble des mesures visant à éviter ou à réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps”. À la suite, cette même organisation a distingué 3 différents niveaux de prévention santé, facteurs clés de la santé publique dans chaque pays et leur déclinaison dans la politique Qualité de Vie au Travail (QVT) des entreprises et les enjeux Risques Psycho-Sociaux (RPS).

👉 La prévention primaire : à ce stade, on ne parle pas de maladie.

C’est la prévention au sens propre du terme. En effet, elle est positionnée en amont des potentielles pathologies et vise donc à réduire voire éliminer les éventuels risques.

➡ Les moyens d’actions sont un état de santé entretenu et un environnement sain pour réduire les agressions et situations à risque (virus, harcèlement, insomnies, etc.). Au travail, on fera en sorte que les collaborateurs évoluent dans de bonnes conditions (management, épanouissement, compétences, rémunération, etc.).

👉 La prévention secondaire : la maladie est présente mais ses effets sont maîtrisables.

C’est donc l’ensemble des interventions qui visent à réduire les effets d’une pathologie, en guidant la population touchée face aux facteurs de risques d'aggravation.

➡ Ici on parlera de dépistages, de formation aux RPS et de campagnes préventives, tout en veillant à maintenir un bon état de santé pour éviter l'aggravation. L’entreprise et le DRH ont un rôle important à jouer, étant donné leur implication dans le quotidien des collaborateurs.

👉 La prévention tertiaire : elle intervient après l’apparition de la maladie.

Son but est de réduire les dommages causés par la maladie et les éventuels risques de rechute. On parle d’une prévention curative.

➡ Ce type de prévention fait généralement appel à un soutien psychologique de l’individu comme par exemple l’adaptation de l’emploi du temps, un soutien psychologique, des groupes d’échanges, etc. C’est aussi généralement à ce stade qu’intervient la médecine du travail.


Numa Health 2023 ©


Numa Health face à la prévention santé

Vous l’aurez reconnu, l’approche que nous défendons chez Numa Health est celle d’une prévention santé au sens primaire, c'est-à-dire un état de bien-être physique et mental pour parer à toutes sortes de déséquilibres et pathologies. L’état de santé est un potentiel et non un état binaire, qui serait bon ou mauvais. Notre corps est constamment sollicité par des agressions extérieures, que seule la prévention santé peut permettre d’éviter qu’elles n'aggravent notre état de forme !


Il n’est pas nécessaire de bouleverser son quotidien, bien au contraire. De très simples gestes suffisent à augmenter son potentiel : mieux dormir, se nourrir et pratiquer une activité physique sont autant de moyens de lutter contre de potentiels déséquilibres.

"An apple a day keep the doctor away !”.

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page